Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

WHO DARES WIN

Le ministère de la Défense vient de révéler publiquement les blessures de deux soldats "FS" du COS au cours de la libération des otages de ce week-end dans la ville Bamako au Mali. Présents dans la BSS, et loger notamment au Burkina Faso (et voguant sur les différentes bases, de Madama, à Niamey), les FS françaises seraient intervenues à 16h30 en assistance des troupes maliennes: "Vers 16h30, les militaires français, renforçant les forces maliennes, passent à l’assaut. Ensemble, ilsparviennent à réduire le point de résistance et progressent ensuite pièce par pièce et étage par étagepour débusquer les terroristes. Au cours de la progression, 2 terroristes sont tués et les otages libérés".

On peut supposer que, ce sont les hommes de Bayonne, du 1 RPIMA, qui ont mené cette offensive, étant donné que le Régiment dispose de groupes Invex, spécialisés dans le contre terrorisme et la libération d'otages. Ce genre d'opération spéciale nécessite une maitrise de "soi" totale, et des aptitudes d'infiltration et de communication (afin d'engager la négociation avec l'assaillant ou de le "terrasser" selon les termes du penseur prussien C.V.C).

L'unité héritière des SAS français de la France libre et de l'Indochine, membre de la BFST, pour qui la devise traditionnelle est : "Qui ose gagne", est de nouveau mise à l'hommage.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article