Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

Une année sous le regard de Bigeard

Une année sous le regard de Bigeard

1) Douces paroles d'outre-rhin

« Le courage est le vent qui nous porte vers les rivages les plus lointains ; c’est la clé de tous les trésors, le marteau qui forge les vastes empires, le bouclier sans lequel aucune civilisation ne saurait durer. Le courage c’est l’enjeu illimité de sa propre personne, c’est l’assaut que l’idée livre à la matière sans se soucier des conséquences. Être courageux, c’est être prêt à se faire crucifier » (E.Junger).

2) Centenaire d’un parachutiste français

« Il y a un style Bigeard, un vocabulaire Bigeard, une légende Bigeard. Les Français connaissent sa haute stature, la malice de son regard bleu, ses formules à l’emporte-pièce, ses jugements ou ses reparties qui font mouche » (E.Bergot, « Bigeard »).

L’homme fut à l’image de son caractère : « être et durer ». Plus qu'une devise, un état d’esprit de vie.

S’il y a une maxime que nous devons retenir, c’est cette idée d’être, et de refuser l’illusion du voile. Vue de l'esprit à mettre en parallèle des paroles du sous-lieutenant Allaire, qui dans une « Lettre à mon fils », un doux poème d’homme du sabre, écrit : « Il n’y a que deux sortes d’hommes, mon fils. Il y a ceux qui se prennent au sérieux et les autres ».

3) La mémoire : le bien commun de la Cité

Le 14 février 2016 sera l’aurore du centenaire du général Bigeard. Il faut rester éveiller, et éviter que la mémoire ne s’efface. Le regard des Anciens doit assurer à la jeunesse grandissante, un avenir stable. Une jeunesse sans mémoire, est une jeunesse sans avenir : perdue dans les limbes du moment, elle ne sait ce qui fut, ce qui est, et ce qui sera. L’histoire est un conte aux rimes redondantes, sur lesquelles viennent se glisser quelques actes personnels. Il est à chacun un devoir de faire que ses actes résonnent dans l’éternité.

Refusons que la « mémoire soit un cimetière ».

4) Le courage réduit le brouillard

Maudit soit le temps qui méprise le courage et les hommes courageux. Sabre au fourreau, esprit en main, langue bien affutée, il est une grâce pour tous, de continuer la lutte. Car elle est éternelle.

« Combattez à jamais pour votre civilisation, qui est la première ceinture de fer à opposer aux hordes intrépides »

Suivre sur Facebook: https://www.facebook.com/Sabre-et-Esprit-Forces-spéciales-Commandos-Troisième-dimension-694905943959802/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article