Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

Le soldat et la mort

 

 

 

 

 

 

"

"Vous êtes nés pour mourir. Et je vous envoie à la mort !"

Général Négrier

Hier soir, la chaîne Public Sénat retransmettait une nouvelle fois le documentaire : Le soldat et la mort.
Un reportage didactique sur le rapport de l'engagé à son adversaire-ami de tous les combats : la mort.

Un soldat s'engage avant tout pour combattre: pour engager ses forces au service d'une lutte. Au-delà de la multitude d'ennemis qu'il rencontrera tout au long de sa vie d'homme en arme, la seule force spirituelle qui sera ennemie-amie de toutes les luttes, de toutes les guerres, de toutes les batailles, sera la mort. 

Cette mort, le soldat romain devait y sourire : « Les romains se destinant à la guerre, et la regardant comme le seul art, ils mirent tout leur esprit et toutes leurs pensées à la perfectionner. C'est sans doute un dieu, dit Végèce, qui leur inspira la légion ». Elle était pour lui la destinée de l'honneur.

Pour les hommes du nord de l'Europe, Germains et Nordiques, la fin de vie sur terre devait être le début d'une existence excluant toute impureté au Walhalla. Wotan te regarde et t'attend.

Pour le chevalier français, elle était l'acte de noblesse du triomphe dans l'absolu de son engagement par serment d'honneur et de fidélité à son roi, à sa terre et à son clocher. La mort était résultante de son duel pour l'intégrité.

En notre siècle d'angoisse où la foi en un idéal national s'est éteinte pour laisser place à une idée autonome et singulière de l'existence humaine, la mort est devenue l'affolement de nos rêves. L'enraciné européen, s'est déraciné de ce que ses ancêtres avaient approuvé avec raison naturelle pendant des siècles et des siècles : notre règne à tous s'éteint sur terre par un dernier râle qui nous offre à la mort. La mort n'oublie personne, elle nous attend par entendement. Ces dieux ils étaient là pour nous soutenir spirituellement et moralement à apprécier ce départ. Dans ce sens, seuls nos souvenirs laissaient trace dans l'histoire. 

C'est en cela que ce documentaire est saisissant. Comme il l'explique en introduction :"  Avec l'engagement et l'intervention armée de la France dans la lutte contre le terrorisme, la question du rapport du soldat à la mort est d'actualité.
Quand il s'engage, le soldat accepte le risque d'en finir brutalement avec la vie dans un affrontement avec ses semblables. Et de réserver le même sort aux adversaires qu'on lui désigne". 

Cette résignation n'est pas sans effet d'inquiétude. Pressentiment universel attaché à tout homme de bon sens. Mais cette inquiétude autrefois inhibée par la croyance et la foi, se ressent en ce siècle comme une fin de cet être singulier que l'on est. La mort, effet naturel de la loi des espèces et des êtres vivants, devient alors pour notre commun, une idée d'épouvante et de recul...

Mais comme le dit le chant "Le soleil brille" :

"Nous volons, nous volons aujourd'hui vers l'ennemi

De la bataille, de la bataille
Légionnaires, nous ne reviendrons pas
Là-bas les ennemis t'attendent
Sois fier, nous allons au combat !

 

Lien du reportage: http://replay.publicsenat.fr/vod/documentaire/le-soldat-et-la-mort/200504

Lien de mon dernier ouvrage "Les guerres françaises" : https://www.amazon.fr/guerres-fran%C3%A7aises-XXIe-si%C3%A8cle/dp/2357910844/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1477301540&sr=8-1&keywords=les+guerres+fran%C3%A7aises+du+XXI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article