Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

Paroles sur la guerre

"S'il suffisait, pour assurer la tranquillité et la fraternité parmi les hommes, de développer ce thème que la guerre est horrible et détestable, il y a longtemps que le fracas des armes ne devrait plus se faire entendre".

La guerre est la résultante d'une faillite d'un certain nombre d'outils. Elle marque l'usage ultime du pouvoir, qui s'en va abréger temps et souffrances de la tergiversation, sans s'assurer pour autant un meilleur avenir. 

Néanmoins, le germe batailleur émanant du pouvoir qui justifie la guerre, doit cependant être connu des autorités militaires. La politique déterminant la guerre, il est plus que nécessaire que le chef en connaisse les enjeux. Le plan de guerre établi avec les subordonnés sera sans nuls doutes et hésitations, dépendant des volontés politiques. Il est en l'occurrence préférable que le général désigné comme autorité première de l'opération, soit tenu informé des desseins de la gouvernance, sans qui "le dernier moyen des rois" (ultima ratio regum) n'aurait été prononcé. Quand bien même le soldat n'aurait de pensées sur son appel pour le drapeau, quand bien même il ignorerait les contributions de son entité à la victoire finale, il est désirable pour chacun, qu'il se fasse une idée de sa présence. Cette idée, fausse soit elle, doit le conforter dans l'usage de son arme : car on fait la guerre pour sa paix, mais cette paix dépend de la loi énoncée par le feu. 

Enfin, la guerre n'est pas la seule résultante des rois, des empereurs, des dictateurs (au sens romain) ou des tyrans. "Il faut une grossière ignorance pour s'imaginer que la démocratie est nécessairement pacifique". Livrée à la démagogie de ses représentants, elle exploite à ses grès, pacifisme de circonstances, neutralité éloquente et chauvinisme de besoin.

 

On dit que "pour éviter la guerre on ne peut compter que sur la sagesse des peuples et l'intelligence des gouvernements". Mais qui donc peut bien croire en l'un ou en l'autre ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article