Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

La formation au Special Operations Executive

"Les groupes d'aspirant au SOE étaient tous encadrés par un officier des services secrets britanniques retiré des opérations et chargé de les guider dans leur formation, de suivre leur progression et de les orienter plus tard.

Les entraînements débutaient à l'aube. Les stagiaires devaient endurcir leur corps au travers de pénibles exercices physiques : il leur fallait courir seuls, en groupe, en ligne, en rang; ramper sur le sol, dans la boue, dans les bosquets de ronces; se jeter dans des ruisseaux glacés; monter à des cordes jusqu'à se brûler les mains. Il y avait aussi les séances de boxe, de lutte au sol ou de combat à mains nues contre des armes à feu.

Outre les entraînements physiques et les exercices militaires, la formation dispensée dans les écoles préliminaires du SOE englobait tout ce qui pourrait être utile sur le terrain. Les exercices physiques étaient entrecoupés de différents cours théoriques et pratiques. au fil des jours, les stagiaires furent initiés à la communication - signaux codés, morse, lecture de carte ou utilisation d'un radio-émetteur. Ils apprirent également à évoluer en terrain découvert, et à rester immobile des heures dans la forêt, à conduire une voiture et même un camion, sans toujours beaucoup de réussite.

Au début de la troisième semaine, sous les aspirants suivirent des leçons de tir au pistolet, avec des colts 38, et 45 et des brownings."

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article