Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

Le fait aérien dans les opérations selon le Général Lanata

"Il est certain que dans le contexte d'engagement actuel, et tout particulièrement dans les opérations de lutte contre le terrorisme, elles (les Forces spéciales) constituent un avantage opérationnel indéniable et une réponse particulièrement adaptée à un ennemi asymétrique. dans ce contexte, l'obtention des effets recherchés dans les opérations spéciales (réactivité, mobilité, discrétion, fulgurance, ubiquité) rend naturelle et même indispensable l'exploitation des atouts de la troisième dimension. Ainsi, le développement du fait aérien et du "système forces spéciales" sont donc intrinsèquement liés, les modes opératoires mis en oeuvre par un système de forces aérien complet et cohérent bénéficiant directement à la conception et à l'efficacité des opérations spéciales dans leur globalité. la contribution de l'armée de l'Air à celles-ci est de deux types : le premier est une contribution dédiée, sous la forme d'unités des forces spéciales appartenant à  l'armée de l'air" 

Rappelons que pour les FS air, les unités sont le Commando parachutiste de l'air numéro 10 (CPA10), l'Escadron de transport "Poitou", l'Escadron d'hélicoptères Pyrénées

"(...) le fait aérien dans les opérations spéciales dépasse le seul périmètre des unités des forces spéciales air. C'est la deuxième forme de contribution de l'armée de l'Air aux opérations spéciales, plus globale au travers de très nombreux moyens non étiquetés, plus globale, au travers de très nombreux moyens non étiquetés "forces spéciales" : drones de longue endurance, moyen ISR, avions de chasse emportant des bombes guidées, moyen de communication longue distance, ravitaillement en vol, moyens de commandement et de controle 3D, liaison de données tactiques, etc. Ainsi, c'est bien le système de combat que forme l'armée de l'Air dans toute sa cohérence qui garantit l'efficacité de l'engagement au profit des opérations spéciales".

Propos du Général André Lanata, Chef d'Etat major de l'armée de l'Air Air & Cosmos 2540

 

Ouvrage sur les forces spéciales : "L'évolution de la doctrine d'utilisation des Forces spéciales françaises" (L'harmattan, 188 pages)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article