Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de l'Armée française

Les adieux de Napoléon à la Grande Armée.

Le 16 avril 1814, Napoléon, poussé par ses maréchaux qui lui prient de transmettre à son fils la couronne impériale, abdique sans conditions. La France par le malheur de la défaite, perd la personne du nouveau Alexandre, et avec lui, la gloire de son épopée. Le roman révolutionnaire semble définitivement fermé. 

Au loin, on voit resurgir, caché derrière les flans russo-germanique, le bourbon et comte de Provence, Louis de France (futur Louis XVIII). La renommée européenne de la France s'éteint après une décennie de rayonnement. L'étincelle n'a jamais réellement prise. Les peuples européens n'ont pas exprimé leur volonté de se ranger derrière le trône de l'empereur. Rome ne sera refondé. Le rêve disparait avec les adieux de Bonaparte à Fontainebleau, le 20 avril 1814.

"Soldats de ma vieille Garde, je vous fais mes adieux. Depuis vingt ans, je vous ai trouvés constamment sur le chemin de l'honneur et de la gloire. Dans ces derniers temps, comme dans ceux de notre prospérité, vous n'avez cessé d'être des modèles de bravoure et de fidélité. Avec des hommes tels que vous, notre cause n'était pas perdue. Mais la guerre était interminable; c'eût été la guerre civile, et la France n'en serait devenue que plus malheureuse. J'ai donc sacrifié tous nos intérêts à ceux de la patrie; je pars. Vous, mes amis, continuez de servir la France. Son bonheur était mon unique pensée; il sera toujours l'objet de mes voeux ! Ne plaignez pas mon sort; si j'ai consenti à me survivre, c'est pour servir encore à notre gloire; je veux écrire les grandes choses que nous avons faites ensemble ! Adieu, mes enfants ! Je voudrais vous presser tous sur mon coeur; que j'embrasse au moins votre drapeau".

 

"Que ces baisers retentissent dans le coeur de tous les braves !... Adieu mes enfants !"

La route s'ouvre désormais en direction de l'Ile d'Elbe...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article