Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de France

Quand les relations internationales nous sont contées avec "Carnet de guerre"

L'auteur vient de sortir aux éditions JPO, Carnet de guerre, préfacé par l'ancienne Ministre de la défense Michèle Alliot-Marie.

« Les relations internationales se déroulent à l’ombre de la guerre » avait écrit Raymond Aron dans son célèbre ouvrage Paix et guerre entre les nations.

Dans les relations entre États, chaque année offre son lot de surprises. Chaque année porte en elle, les germes de futurs conflits, de futures luttes, de futures guerres, tout en exprimant par le présent, les échos des décisions passées.

La guerre est « de tous les temps historiques et de toutes les civilisations »

(Raymond Aron, Paix et guerre entre les nations)

Or, tel un François Mauriac tenant ses carnets sur la vie politique française pour aboutir à son romanesque et dramaturgique Bloc-notes, il nous tenait à cœur de consigner cette année 2020 dans un carnet. Un carnet où seraient recensés au quotidien, les faits marquants des relations guerrières et diplomatiques, autrement appelés l’actualité du sabre et de l’esprit. Un carnet qui serait l’expression de cette lutte perpétuelle entre puissances, entre pouvoirs, entre industriels… avec au centre de gravité, la France et son armée (n’est-ce pas au fil de l’épée que l’on palpe le pouls ?). Un carnet qui permettrait aux générations actuelles et futures d’observer, de comprendre et de mettre sur les faits, des significations. Des précisions. Des éléments de compréhension. Enfin, un carnet qui nous accorderait d’être les témoins d’une époque, tout en répondant à la tradition européenne qui tend à qualifier l’histoire en mouvement.

« Le fort fait ce qu'il peut faire, et le faible subit ce qu'il doit subir. »

(Thucydide, L'histoire de la guerre du Péloponnèse)

Car, d’Homère à Thucydide, en passant par Machiavel, Bodin, Hobbes, Montesquieu… sans omettre les chroniques du Moyen-Âge, les mémoires glorieuses des grognards de la Grande Armée, les récits de Maurice Genevoix, d’Ernst Jünger ou ceux d’Hélie de Saint-Marc, il faut qu’à tout siècle, des messagers marquent par le coup du pinceau, les blessures de leur passage sur Terre. Sans quoi, la mémoire serait perdue, le roman national tronqué, et le devoir d’hommage des filles et des fils de la nation envers leurs aînés, à jamais rompu.

T.H.

Autres ouvrages:

- Quand l'histoire de France nous est contée, Editions la Simarre, 2021

Les guerres françaises du XXIe siècle, Editions Atelier Fol'Fer, 2016
L'Evolution de la doctrine d'utilisation des Forces spéciales françaises
, éditions L'Harmattan, 2015

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article