Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sabre-et-Esprit

Soldats et diplomates de France

Quand l'histoire nous est contée - La bouteille à la mer par de Vigny

L'auteur a publié dernièrement Quand l'histoire de France nous est contée. Un ouvrage qui retrace 1500 ans d'histoire de France : de la dynastie mérovingienne à la Ve République. Ainsi que Carnet de guerre, 2020 année de conflits, préfacé par Michèle Alliot-Marie.

***

 

« Quand un grave Marin voit que le vent l’emporte
Et que les mâts brisés pendent tous sur le pont,
Que dans son grand duel la mer est la plus forte
Et que par des calculs l’esprit en vain répond ;

Que le courant l’écrase et le roule en sa course,
Qu’il est sans gouvernail et partant, sans ressource,
Il se croise les bras dans un calme profond.

Il voit les masses d’eau, les toise et les mesure,
Les méprise en sachant qu’il en est écrasé,
Soumet son âme au poids de la matière impure
Et se sent mort ainsi que son vaisseau rasé.
À de certains moments, l’âme est sans résistance ;
Mais le penseur s’isole et n’attend d’assistance
Que de la forte foi dont il est embrasé (…)

Le Capitaine encore jette un regard au pôle
Dont il vient d’explorer les détroits inconnus.
L’eau monte à ses genoux et frappe son épaule ;
Il peut lever au ciel l’un de ses deux bras nus.
Son navire est coulé, sa vie est révolue :
Il lance la Bouteille à la mer, et salue
Les jours de l’avenir qui pour lui sont venus.

Il sourit en songeant que ce fragile verre
Portera sa pensée et son nom jusqu’au port ; (…)
Que Dieu peut bien permettre à des eaux insensées
De perdre des vaisseaux, mais non pas des pensées. »

Alfred de Vigny, La Bouteille à la mer

 

Publications de T.HERNAULT :

 Carnet de guerre, 2020 année de conflits, préfacé par Michèle Alliot-Marie
Quand l'histoire de France nous est contée
Les guerres françaises du XXIe siècle 
L'Evolution de la doctrine d'utilisation des Forces spéciales françaises 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article